Les jeunes

Les adolescents

Partenaires de la MDA 44 (Maison des Adolescents de Loire-Atlantique) depuis 2015, la COMPA finance, via une convention annuelle, l'Antenne Nord de la MDA. Ce dispositif d'accompagnement pour les jeunes dispose de trois grands missions :

  1. Intervention concertée de proximité (psychologue, assistantes sociales,...) en vue d'un accompagnement et d'une prise en charge des jeunes en grandes difficulté.
  2. Créer et animer des groupes ressources de réflexion et d'entraide pour les acteurs de l'adolescence, afin d'aider à l'élaboration d'un projet coordonné d'accompagnement.
  3. Organiser des journées d'études destinées aux partenaires et financeurs pour l'ensemble du territoire.

Les jeunes de 16 à 25 ans

En soutenant la Mission locale, la COMPA cible tous les jeunes sortis du système scolaire, de 16 à 25 ans révolus du Pays d’Ancenis accueillis par la Mission Locale.

Une offre de services différenciés leur est proposée avec une priorité pour le public le plus en difficulté.

La Mission locale intervient en matière de :

Accueil

Favoriser l’égalité d’accès du service au territoire en assurant principalement un accueil au siège et des permanences dans les chefs lieux de canton pour aller au plus près des jeunes rencontrant des difficultés de mobilité.

Les jeunes sont reçus en entretien individuel par un conseiller.

Information

  • Assurer l’actualisation, la fiabilité et la qualité de l’information des jeunes,
  • Donner des informations sur tous les domaines :

    • métiers,
    • formation,
    • emploi,
    • santé,
    • logement,
    • vie sociale,
    • culture loisirs, etc.,
    • en faisant intervenir des professionnels, des personnes extérieures pour offrir une information vivante et concrète,

  • Informer sur les dispositifs de formation et d’insertion ainsi que sur les contrats aidés ou non, les droits et les devoirs,
  • Travailler en partenariat dans le cadre du Réseau Public d’Insertion des Jeunes, avec le Centre d’Information et d’Orientation en liaison avec

    • la Mission Générale d’Insertion de l’Éducation Nationale,
    • les établissements scolaires,
    • le réseau d’Information Jeunesse,
    • les Chambres consulaires,
    • le Pôle Emploi,
    • les services sociaux,
    • les organismes d’insertion,
    • la Protection Judiciaire de la Jeunesse,
    • le réseau des Droits Des Femmes (CIDFF),
    • ceux de l’AFPA,
    • des GRETA
    • et des corps des Armées, etc…

  • Faciliter l’accès à l’espace de documentation et à l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication.

L'orientation

  • Conduire des entretiens par des conseillers qualifiés pour réaliser un diagnostic formalisé pour chaque jeune,
  • Conseiller et aider le jeune à effectuer des choix et à prendre des décisions, afin de construire avec lui son parcours d’insertion professionnelle (permanences CIO, documentation…),
  • Favoriser la connaissance du milieu du travail en organisant des rencontres, des actions avec des employeurs et des salariés, des visites d’entreprises (participation à Entrepaje), notamment dans le cadre du Service Public de l’Orientation
  • Valoriser l’alternance et notamment l’apprentissage et ses dispositifs d’accès,
  • Prescription des contrats aidés pour faciliter le rapprochement jeune et collectivité ou entreprise.
  • Prescrire si nécessaire des prestations d’orientation et des actions de formation ou toute prestation adaptée en cohérence avec le parcours du jeune et en étroite liaison avec les prestataires et partenaires.
  • Accueillir toute personne (jeunes scolaires, étudiants, non scolarisés, demandeurs d’emploi, salariés, travailleurs en situation de handicap) dans le cadre du Service Public de l’Orientation en partenariat avec d’autres réseaux professionnels labellisés pour apporter un 1er niveau d’information aux questions sur l’orientation scolaire ou professionnelle, sur un métier ou sur une formation.

L’accompagnement des parcours d’insertion

  • Attribuer à chaque jeune un conseiller référent,
  • Privilégier l’accompagnement du public le plus en difficulté par des rencontres fréquentes, un suivi social et professionnel renforcé et individualisé,
  • Suivre le jeune tout au long de son parcours et proposer rapidement des aménagements prenant en compte les évolutions de sa situation personnelle,
  • Outiller le jeune contre les discriminations c’est-à-dire favoriser la prise de conscience par le jeune de ses droits et de ses devoirs,
  • Faciliter la mobilité en utilisant les aides proposées,
  • Faire accompagner certains jeunes par des parrains.



Développer des actions pour favoriser l’accès à l’emploi

  • Etablir un partenariat contractualisé avec le Pôle Emploi
  • Animer des ateliers de recherche d’emploi, aider le jeune à rédiger un CV, une lettre de motivation, préparation à l’entretien d’embauche et mettre à disposition les outils adaptés à sa recherche d’emploi,
  • Favoriser l’accès à l’emploi en multipliant les séquences en entreprises dans les parcours d’insertion des jeunes,
  • Développer un partenariat avec les acteurs économiques et les employeurs du territoire pour  recueillir des besoins en recrutement et collecter des offres adaptées au public jeunes
  • Rapprocher les jeunes des besoins des entreprises par des mises en situation professionnelles (stage, découverte de métiers, visite, simulation d’entretien, offre d’emploi…)
  • proposer aux employeurs une offre de service sur l’intégration des jeunes en entreprises et sur le recrutement.

L’expertise, et observation du territoire

  • Recenser le nombre de jeunes accueillis et leurs caractéristiques,
  • Production de tableaux de bord, rapports, analyses
  • Contribuer à l’analyse des besoins en participant à des réunions de travail partenariales autour de l’observatoire portant sur le diagnostic de la zone de compétence de la structure à partir des outils disponibles (Parcours).
  • Déterminer, au vu des analyses, le plan d’action

Ingénierie de projet et animation locale au service de l’insertion professionnelle et sociale des jeunes

  • Animer ou participer au partenariat local d’acteurs et accompagner des initiatives locales,
  • Monter des projets en partenariat, s’inscrire dans une démarche de développement local,
  • S’impliquer dans des plates-formes locales de concertation et d’actions, accompagner des publics particuliers dans le cadre de celles-ci

Pour mener à bien l’ensemble de ces 7 missions, la Mission Locale contribue à la mise en œuvre des mesures et dispositifs initiés par l'Etat, le Conseil Régional et le Conseil Général.