La maladroite d'Alexandre Seurat

Rencontre avec Maya, élèves de 2nde au lycée Joubert-Maillard d'Ancenis

Regard sur un des livres de la sélection du Prix "Lire en Pays d'Ancenis" 2016/2017 : La maladroite d"Alexandre Seurat- ed. du Rouergue

Prénom : Maya

Etablissement : Lycée Joubert-Maillard à Ancenis

Fonction : élève de seconde

Le résumé de Maya

 

"Au départ nous apprenons la venue au monde d’une petite fille, Diana, non désirée par ses parents. Le futur père ne veut pas de cet enfant et quitte sa femme. La future mère, elle, accouche sous x et abandonne l’enfant. La grand-mère maternelle, qui souhaite connaître sa petite-fille, pousse la mère à retrouver Diana. Le père de la fillette revient et la famille se recompose petit à petit. Commencent alors les représailles faites à l’enfant non désirée décrites par son entourage : tante, instituteur, gendarme… "

Comment avez-vous trouvé le roman ?

 

Le roman m’a beaucoup plu, mais l’histoire est vraiment dure. Finalement le lecteur connaît l’issue du récit dès le début. Ce qui est intéressant ce sont les points de vue de chacun, la manière dont le quotidien de la fillette est raconté.

 

Justement, comment est racontée l’histoire ?

 

Le roman est construit avec une succession de témoignages, certains personnages n’interviennent qu’une seule fois tandis que d’autres sont récurrents comme la grand-mère et la tante. Toutefois, Diana et ses parents ne prennent jamais la parole.

 

Votre passage préféré…

 

Le témoignage du gendarme était pour moi le plus fort. Il sait que l’enfant est maltraitée mais les preuves manquent et Diana ne veut rien avouer, trop habituée à mentir à propos de ses blessures. Je n’imaginais pas que les forces de l’ordre étaient impuissantes dans un cas comme celui-ci.

 

Votre avis sur la sélection…

 

Habituellement, ce n’est pas mon genre de lecture, je suis plutôt sciences fiction et romance. Je ne savais pas à quoi m’attendre en participant au prix, aux genres de livres proposés, alors je me suis laissé surprendre. Maintenant, je suis ouverte tous les types de lectures.

 

Trois mots pour décrire l'histoire...

Émotion, Questionnement et Dureté