• Accueil
  • Actualités
  • / Détail actualités
  • / Assainissement et collecte des déchets ménagers : service en continu

Assainissement et collecte des déchets ménagers : service en continu

En pleine crise du Covid-19, la bonne gestion des ordures ménagères et le traitement de l'eau des foyers desservis par le réseau d’assainissement collectif du Pays d’Ancenis sont stratégiques. Un objectif commun pour ces services de première nécessité, la continuité du service.

Gérer les déchets

En pleine crise du Covid-19, la bonne gestion des ordures ménagères est stratégique. Dans les rues désertes, les douze agents de collecte ont continué d’évacuer les déchets des habitants du Pays d’Ancenis.

Plus que jamais la propreté et l’hygiène ont été les maîtres mots de cette profession particulièrement exposée. « Dans un tel contexte, chacun a son rôle à jouer et les habitants ont respecté les consignes de tri, facilitant les manipulations pour les ripeurs. » explique Olivier Ragusa, responsable du service Gestion des déchets à la COMPA. « Des mesures de sécurité sanitaire ont été mises en place et les tournées ont été réorganisées par Véolia sans incidence pour la population. » Si au début du confinement, la population hésitait à sortir ses bacs d’ordures ménagères et sacs jaunes d’emballages ménagers recyclables (ou se rendre aux conteneurs enterrés), les tonnages de déchets récoltés ont augmenté en avril. A contrario, le verre et les papiers ont enregistré une baisse de tonnages due aux autorisations de déplacements limitées, aux restaurants fermés et à l’arrêt de l’envoi de publicité.


Les dessins et autres attentions des habitants affichés fièrement dans les locaux par les équipes Véolia.

Des remerciements à la clé : Progressivement, des mots et autres dessins ont commencé à orner les bacs d’ordures ménagères. Un clin d’oeil agréable pour les agents mobilisés sur ces semaines de crise sanitaire. Au total, près de 800 documents ont été récupérés.

Traiter l'eau

20 000 foyers sont desservis par le réseau d’assainissement collectif sur le Pays d’Ancenis.

Pour continuer à traiter les eaux usées des habitants, les 41 stations d’épuration sont restées actives. Pour les stations fonctionnant avec le principe des boues activées*, ces dernières n’ont pas été épandues par principe de précaution mais seront traitées pour éviter le retour au sol.

* Il existe aussi le système de filtres plantés de roseaux ou de lagunes sur le territoire.

Lingettes : où les jeter ? 

Les lingettes (bébé, démaquillantes, désinfectantes...) doivent être jetées dans la poubelle d’ordures ménagères et non dans les toilettes.

Travaux en cours

Extension de la station d’épuration de Ligné

  • Démarrage des travaux : juin 2020.
  • Réception du chantier : premier trimestre 2021.
  • La station actuelle date de 2005, les travaux permettront d’augmenter sa capacité de 3 000 équivalents-habitants à 4 700.
  • Coût : 1, 53 M€ ht.

Une nouvelle station d’épuration à Teillé

  • Démarrage des travaux : fin août 2020.
  • Réception du chantier : premier semestre 2021.
  • Objectifs : répondre aux nouvelles normes en matière de préservation de la qualité des cours d’eau et faire face au développement urbain sur la commune.
  • Coût : 1, 04 M€ ht

Parc photovoltaïque à Mésanger

(ancien site d’enfouissement des déchets de La Coutume)

  • Objectif : dans le cadre du Plan Climat, développer les énergies renouvelables sur le Pays d’Ancenis.
  • Avril 2020 : dossier retenu par la Commission de Régulation de l’Énergie.
  • Fin 2021 : installation des panneaux sur 5,8 Ha.
  • À terme : production d’environ 4 Mwh/an, soit la consommation d’environ 1 600 foyers (hors chauffage).