• Accueil
  • Actualités
  • / Détail actualités
  • / Consommer local : vers de nouvelles habitudes

Consommer local : vers de nouvelles habitudes

Pendant presque trois mois, la situation exceptionnelle a fortement perturbé l’activité économique sur le territoire. Ils sont producteurs, restaurateurs, commerçants… et ont su s’adapter. La COMPA continue de les soutenir. Faites de même ! #ConsommonsLocal

préparation d'un plat
Régis charge le coffre d’une cliente.
Vente de masque à la boutique Cultivons les cailloux à Ancenis
Carte des producteurs locaux ouverts pendant le confinement

Vers de nouvelles habitudes

Nombre de producteurs ont proposé, dès le début de la crise, des solutions de vente directe aux particuliers.

Régis Gautier, producteur de viande bovine à Vair-sur-Loire et créateur d’un drive agricole aménagé témoigne : « Toutes les mesures sanitaires sont respectées : les clients arrivent en voiture, déposent le chèque dans une urne, ouvrent leur coffre et leur colis est déposé. » Il constate même la venue d’une nouvelle clientèle, plus jeune et conclut : « Quand on vient directement chez le producteur, il y a beaucoup moins de manipulation de produits qu’en grande surface. Il faut continuer à faire travailler les gens du coin pour faire vivre notre milieu rural ! »

Une carte pour bien manger

La COMPA, dès le début de la crise et en lien avec la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire, a pris contact avec les producteurs du territoire. Objectif : recenser les dispositifs de vente et les détailler sur une carte interactive. Grâce à une recherche simplifiée avec pictogrammes des types de productions, les internautes peuvent retrouver toutes les informations sur les producteurs, restaurateurs...

Voir la carte

Un objectif : rebondir !

Après cette période exceptionnelle, les acteurs du territoire se concentrent maintenant sur le futur. Aller de l’avant, tel est leur leitmotiv.

Depuis le 2 juin, les restaurateurs rouvrent enfin leurs établissements comme l’Auberge du Donneau à Pannecé. Julie Tourret et Christophe Landreau, gérants de l’établissement, s’adaptent : « On a enlevé une vingtaine de places dans la salle et on les a récupérées à l’extérieur sur notre nouvelle terrasse ». Elle ajoute « les gens sont encore un peu frileux donc on continue la vente à emporter mais surtout on reste optimistes ! ».

Depuis le 13 mai, la boutique Cultivons les Cailloux, à Ancenis- Saint-Géréon, a rouvert. Véronique Dave, membre du collectif, remarque que « le public a répondu présent assez rapidement mais on espère quand même que tout revienne bientôt à la normale ». Aujourd’hui, les efforts se concentrent surtout sur de nouveaux projets comme créer des marchés nocturnes cet été « avec vente de produits locaux et des propositions d’animations ou de découvertes métiers ».

Dernière minute !

Tout l’été, une campagne de communication orchestrée par la communauté de communes du pays d’Ancenis(COMPA) va se déployer sur le territoire. Objectif : encourager la consommation et le tourisme de proximité.

Un visuel, deux photographies. A gauche, des acteurs économiques locaux (producteur, restaurateur, artisan, commerçant…), à droite une idée d’activité à pratiquer (vélo/Loire à vélo, lieux de baignade…) : l’une et l’autre réunies pour une campagne de communication lancée en cette fin juin mettant en avant la proximité et le bien-vivre façon Pays d’Ancenis !

La campagne sera visible sur plusieurs supports :

  • Affichage,
  • Réseaux sociaux et sites internet de la COMPA et de l’office du tourisme du Pays d’Ancenis
  • Supports spécifiques distribués dans différents lieux publics, commerces, prestataires touristiques…
  • Encarts dans la presse sur le territoire et dans le département
  • Encarts dans les supports de communication des communes
  • Relais sur différents supports digitaux

Parce que la crise sanitaire pèse sur la vitalité économique du territoire et sur l’emploi dans différents secteurs (industriel, commercial, touristique, artisanal, de services…), la COMPA se mobilise et encourage chacun de le faire. Le message est simple : On soutient, on achète en proximité et on consomme local aussi bien pour ses courses alimentaires que pour ses loisirs, ses sorties, ses activités...

Un soutien affirmé

La campagne s’inscrit dans le cadre du soutien de la Communauté de communes du Pays d’Ancenis au tissu économique. 1,5 M d’€ ont ainsi été provisionnés.
300 000€ ont déjà été alloués au fonds Résilience, créé par la Région des Pays de la Loire. Il concerne les petites entreprises (- 10 salariés et – 1 million d’euros de chiffre d’affaires) et s’adresse dorénavant au cafés, hôtels et restaurants, ainsi qu’aux entreprises touristiques jusqu'à 20 salariés et/ou 2 millions d’euros de chiffres d'affaires, et l'avance remboursable pourra atteindre 20 000 euros.
Les 1 ,2 M d’€ restant sont destinés aux futurs dispositifs et mesures régionales et/ou nationales.

La campagne de communication Pays d’Ancenis, simplement bon ! est une édition de la Communauté de communes du Pays d’Ancenis. Pour le visuel 1 : Guy Bretagnolle (Micropouss) et Marie Le Calvez (La villa Saint-Germain) à Oudon Photographies : Nathalie Gautier et Mélanie Chaigneau Création graphique : Agence Second Regard (Saint-Nazaire) Un second visuel est en cours d’élaboration