• Accueil
  • Actualités
  • / Harpes au Max : 1er festival international de harpes en Pays d'Ancenis

Harpes au Max : 1er festival international de harpes en Pays d'Ancenis

Les 13, 14 et 15 mai 2016 (Pentecôte), le Pays d’Ancenis vivra aux rythmes et aux sons de la harpe. Ecoutez, voyagez, savourez, soyez surpris : un moment d’exception se prépare...

Le fruit d'une rencontre

D'un côté, la Communauté de Communes du Pays d'Ancenis (COMPA) visait à créer un événement d'envergure, reflet de son identité et de son territoire, destiné à animer et à faire connaître le territoire.
De l'autre, l'entreprise Camac Harpes, unique facteur de harpes en France installée à Mouzeil, conçoit et fournit les harpes de beaucoup d'artistes. Jakez François, son président, organise et soutient de nombreux festivals en France et à l'étranger autour de l'instrument.

La COMPA a donc souhaité développer un partenariat avec la CAMAC et la Ville d'Ancenis, organisateur d'une série de concerts à succès en 2012, pour créer un moment unique et innovant et procurer une fierté aux habitants.
L'idée du festival est donc née.

Le concept

Tous les 2 ans, 3 jours de rencontres inédites, éclectiques et exigeantes aux sons et aux rythmes de la harpe, sur le territoire de l'un des principaux facteurs mondiaux, donneront à Harpes au Max une résonance unique.

Le festival sera l'occasion de découvrir des harpes jamais vues en France, d'accueillir des ensembles amateurs étrangers, d'écouter des artistes renommés dans une large palette de genres musicaux.

Un programme artistique éclectique

La programmation artistique a été confiée à Jakez FRANCOIS où plusieurs styles musicaux seront combinés :

  • musiques du monde,
  • musique classique,
  • pop,
  • musique électronique...

... pour répondre aux envies des publics et surprendre, qu'importe son âge ou ses goûts musicaux, sur l'ensemble du territoire...

  • Des concerts gratuits dans les lieux publics
  • Une offre pédagogique à destination des établissements scolaires du territoire
  • La rencontre avec des publics dont l'accès aux animations culturelles est plus contraint (maison de retraite, instituts spécialisés...)
  • La rencontre entre artistes internationaux et musiciens amateurs de tous les continents
  • Découverte de différentes harpes du monde dont une rencontre, inédite en France, avec le konghou (harpe chinoise) ou des groupes amateurs exotiques comme l'ensemble de Tasmanie.