Actualités

Un nouveau théâtre à ciel ouvert

Vair-sur-Loire /

Comment proposer des animations artistiques et culturelles ? La commission « Culture » de la mairie de Vair-sur-Loire a répondu à la question en imaginant un théâtre de verdure.

Ados, on vous écoute

20 communes /

Comme son nom l’indique, la Maison des Adolescents (MDA) accueille les jeunes de 11 à 21 ans. C’est un véritable lieu d’écoute pour aborder tous les sujets préoccupants de cette période charnière : relations familiales, amicales et moureuses, scolarité, stress, santé…

Utilisée quotidiennement comme cantine scolaire ou salle de réception, la salle polyvalente Les trois rivières est un lieu de vie important à La Roche-Blanche.

L'atelier-brocante

Vair-sur-Loire /

Derrière les portes d’une ancienne salle des fêtes de village se cache l’Atelier numéro 10.

Du foot 100 % féminin

Loireauxence /

Depuis six ans, les clubs de football de Belligné Chapelle Maumusson (ESBCM) et Varades (US Varades) se sont regroupés pour créer un Groupement Féminin (GF).

Le conseil déco en ligne

COMPA /

Lancé en 2020, River Home bouscule les codes de la déco en proposant un univers intemporel, naturel et responsable.

Fromagerie et bonne compagnie

Ancenis-Saint-Géréon /

Pour les amateurs de bons produits et de bons moments, Arthur et Maxime ouvrent La Cabane à fromages.

Alimentation : du bon pour tous

Développement économique /

Agir localement pour une alimentation durable, de qualité et accessible à tous, voici un défi que la Communauté de ommunes du Pays d’Ancenis relève depuis début 2021 en lien avec les acteurs locaux. Éclairage sur le Projet Alimentaire Territorial (PAT).

Le Pays d'Ancenis, une attractivité ancienne

Monument historique /

La Loire, à la fois axe de communication et frontière entre Bretagne et Anjou, a toujours joué un rôle majeur dans l’économie de la région d’Ancenis.

Un abattoir à la pointe

Développement économique /

En France, Galliance, c’est : le n°2 sur le marché volaille et les panés frais, le n°1 sur celui des volailles bio. Ce sont aussi 4 500 collaborateurs, 1 200 éleveurs et 14 sites de transformation dont celui, historique, d’Ancenis-Saint-Géréon.