Le café Poïpoï : café éphémère de création permanente

Une proposition de Louise Hochet et Mathilde Monjanel, avec Super terrain, Coline Huger, Geoffroy Pithon, Oriane Poncet, Simon Poulain, Timothée Raison et Fanny Sintès. 

Café ouvert du 12 septembre au 2 octobre 2020 à l’ancien Jockey Club de Loireauxence (Varades).

Le café Poïpoï, ouvert de façon temporaire, était tenu par dix artistes qui ont peint, écrit, enregistré, brodé, mis en scène, sérigraphié, construit et baissé le rideau.

Au fil des jours, les artistes ont invité les habitants à faire avec eux, à raconter des histoires d’ici autour d’un verre ou d’un repas. Un récit s’est alors écrit, inventé, coloré et construit jusqu’à préparer une fête invitant public et habitués à découvrir et partager ce qui s’y est raconté.
 

En amont de l’ouverture du café, les artistes ont croisé le chemin d’habitants et d’associations qui ont permis la mise en place de ce projet : la bibliothèque, Patrimoine d’hier pour demain, Trampoline, la Meilleraie, Trocantons, le MAT, mais aussi Marylène, Odile, Marie-Odile, Yannick, Mathieu, Nicolas, Raoul, Roger… Tous ont répondu présents pour suivre le collectif tout au long de l’aventure

 

Pendant l’ouverture du café, les habitants, dont certains sont rapidement devenus des habitués, ont pu déguster des produits locaux, participer à des ateliers d’arts plastiques, de broderie, des temps de lecture…

Des rendez-vous tels qu’un apéro Loire, un banquet ou encore une projection de film d’archives ont séduit le public et ont affiché complet.

 

Le 17 octobre 2020, un spectacle final témoignant de toutes les rencontres au fil de l’ouverture du café (exposition, enregistrements sonores, lecture, musique…) a rassemblé un public nombreux.
Merci aux artistes et à tous les habitants qui ont participé à ce projet !

Le livre-souvenir

Le collectif a édité un livre-souvenir retraçant l'histoire du café Poï Poï avec des photos, des textes...
Plusieurs exemplaires sont disponibles en accès libre à la bibliothèque de Loireauxence (Varades), aux horaires d'ouverture.


Projet produit par la COMPA et mis en œuvre dans le cadre du Projet Culturel de Territoire proposé par le Département. Avec le soutien de la DRAC et la Région des Pays de la Loire. En partenariat avec la commune de Loireauxence, Le MAT (centre d’Art contemporain du Pays d’Ancenis) et l’association Trocantons. Remerciements à Mr et Mme Godineau pour la mise à disposition du Jockey Club. Production déléguée : Mobil Casbah.