Payer ma facture de redevance d'assainissement collectif

Qui paye ?

L’assainissement collectif est un service public financé par une redevance payée par l’usager, via la facture d’eau.

La Participation pour le Financement de l'Assainissement Collectif (PFAC)

La PFAC est une contribution financière des propriétaires soumis à l'obligation de raccordement à un réseau d'assainissement des eaux usées, pour tenir compte de l'économie réalisée par eux en évitant une installation d'assainissement non collectif ou la mise aux normes d'une telle installation.

Les propriétaires assuettis à la PFAC sont :

  • les propriétaires de constructions neuves après réalisation du réseau de collecte (propriété déja desservie),
  • les propriétaires de constructions existantes qui sont tenus de se raccorder car la collectivité a construit un nouveau réseau de collecte (propriété nouvellement desservie),
  • les propriétaires de constructions existantes et qui réalisent des extensions ou des aménagements, générant des eaux usées supplémentaires (propriété déjà desservie et agrandissment).

A quoi cela sert-il ?

  • Construction, renouvellement et financement des infrastructures (stations d’épuration, canalisations…) - Gestion COMPA
  • Suivi du fonctionnement des ouvrages (fonctionnement des réseaux, des sites de traitement, élimination des boues…)
  • Contrôle et vérification des raccordements - Gestion COMPA via les délégataires
  • Bonne gestion des ouvrages, collecte, transport et traitement des eaux usées - Gestion par différents exploitants :

    • SUEZ Environnement,
    • SAUR
    • et Véolia.

Les étapes du traitement des eaux usées

  1. Les prétraitements, pour retirer les déchets grossiers, le sable et les huiles.
  2. Le traitement de l’eau : des bactéries et micro-organismes naturellement présents dans les eaux usées permettent l’élimination de certaines pollutions. L’eau épurée est ensuite restituée à son milieu naturel.
  3. Le traitement des boues, formées de bactéries et résidus de matières organiques issus de l’étape 2. Elles se déposent au fond des bassins. Récupérées, elles peuvent être ensuite utilisées pour l’épandage.

Plusieurs types de station d’épuration existent. Le choix de la filière se fait en fonction de l’importance du volume d’eaux usées à traiter et de la sensibilité du cours d’eau qui reçoit les eaux traitées.