Départ de bénévoles : comment assurer la transition ?

Les raisons pour arrêter son engagement bénévole sont multiples :

  • manque de temps
  • changement de situation personnelle ou professionnelle
  • déception par rapport à l’organisation de l’association
  • problèmes de santé
  • souhait de penser plus à soi …

L'arrêt de l'engagement associatif d'un bénévole

Comm Asso, site de ressources et de formation pour les associations, revient sur l’engagement des bénévoles et plus particulièrement sur les raisons pour lesquelles des bénévoles ne  renouvellent plus leur engagement dans une association.

quelques chiffres

Un départ de bénévole peut être l’occasion de reccueilllir des informations sur l’association qui permettront de faire évoluer les façons de faire (gestion des bénévoles …).

Le bénévole a une sorte de contrat moral avec l’association, ce qui est différent pour un volontaire ou un salarié. Le bénévole a une entière liberté et peut donc décider à tout moment de partir.

Afin d’éviter le départ précipité d’un bénévole, la cooptation et le tutorat/compagnonnage sont à privilégier. Le fait de mettre en place des binômes sur une même mission permet d’assurer une continuité dans l'association (même si un des deux bénévoles est absent).

Des outils pour vous aider

Accompagner le départ d’un bénévole

Comment accompagner la fin de l’engagement d’un bénévole, au mieux des intérêts de l’association dans le respect du bénévole lui-même et la reconnaissance du travail accompli ?

Télécharger la fiche de france benevolat 

 

Passer le relais à de nouveaux bénévoles

On l’entend répéter trop souvent : les associations souffrent d’un turn-over permanent de leurs membres et il est souvent difficile de passer le relais dans de bonnes conditions (pas de successeur identifié, une passation effectuée sur un coin de table…).

Voici des conseils pour gérer la passation avec les nouveaux et nouvelles bénévoles et assurer la continuité de l'association !

+ d'infos sur le site d'animafac