La nouvelle aventure de l’association Louis Lumière

La construction de l'Eden 3 par la COMPA a amené l'association Louis Lumière à se positionner tout naturellement dans la gestion et l'exploitation de ce tout nouvel équipement. Un partenariat a été conclu entre les deux parties, l'exploitation cinématographique étant l'ADN de l'association Louis Lumière. Tout naturellement, celle-ci a consacré son savoir-faire en vue de répondre au mieux aux attentes du nouvel équipement.

Une nouvelle organisation dédiée a été mise en place pour être testée de façon effective dans les premières semaines d'ouverture avec les équipes de bénévoles.

Le projet

Les axes majeurs du projet associatif pour l'exploitation de l'Eden 3 sont les suivants :

  1. Une politique de programmation respectueuse de la diversité des publics
  2. Un programme d'animation ambitieux s'inscrivant dans un projet culturel de territoire
  3. Un cinéma résolument participatif dans un maillage de partenariats au territoire « Il s’agit pour nous de présenter une programmation riche et variée et de l’ouvrir à toutes les cultures, à toutes les générations » explique Philippe Rigollier, président.

Un peu d’histoire

Héritier de la première salle de cinéma implantée à Ancenis en 1920, le Cinéma Eden, originellement entreprise familiale, a été exploité par la Société Ancienne de Cinéma, sous statut de SARL, de 1946 à 1965, date à laquelle l'association Louis Lumière a repris la gestion de la salle.

Durant toutes ces années, le cinéma Eden sis rue Saint-Fiacre, véritable institution locale, s'est appuyé en grande partie sur des bénévoles adhérents de l'association pour faire fonctionner cet équipement cinématographique mono-salle.