Ludivine Sagnier, marraine du cinéma Eden 3

Ludivine Sagnier est née le 3 juillet 1979 à la Celle-Saint-Cloud, en région parisienne.

A 15 ans, elle démarre des cours de théâtre à Sèvres, avant d'accéder en 1994 au conservatoire national d'Art dramatique de Versailles. Voie royale pour la jeune fille qui remporte les premiers prix des concours classique et moderne.

Son premier long métrage

En 1989, Ludivine Sagnier joue dans son premier long-métrage : Les maris, les femmes, les amants de Pascal Thomas.

En 1992, elle joue dans la série télévisée La Famille Fontaine. On la retrouve dans de nombreuses productions diffusées sur le petit écran. Elle tourne également dans des courts-métrages.

Avec Acide animé, elle obtient le Lutin de la meilleure comédienne en 1999.

La révélation

C’est grâce à François Ozon que la jeune actrice est enfin révélée.

En 2000, elle tourne dans le sulfureux et déjanté Gouttes d’eau sur pierres brûlantes.

On la retrouve deux ans plus tard dans 8 femmes, figurant aux côtés de grandes actrices françaises (Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart, Fanny Ardant ou encore Virginie Ledoyen). Son rôle de Catherine lui vaut d'ailleurs plusieurs nominations aux Césars. À mille lieux de son précédent rôle, elle y interprète un garçon manqué et, comme ses comparses, pousse la chansonnette.

En 2003, enfin, elle est très remarquée dans Swimming pool du même François Ozon. Un rôle qui lui vaudra le prix Romy-Schneider.

Figure montant de sa génération

Reconnue comme l’une des figures montantes de sa génération, elle enchaîne les tournages : Bon plan en 2000Un jeu d’enfants en 2001. Elle incarne même la fée Clochette dans Peter Pan de P. J. Hogan.

Elle commence alors une nouvelle collaboration avec un autre réalisateur : Claude Miller. La Petite Lili sort en 2003, suivi de Un secret en 2007. La jeune femme est ravie d’interpréter Hannah, un rôle tragique comme elle en a toujours rêvé.

Entre temps, elle a fait la rencontre de Nicolas Duvauchelle qu’elle retrouve sur le tournage d’Une aventure (2005). De leur idylle naît une petite fille, Bonnie. La jeune maman poursuit sa carrière.

Elle joue dans La Californie, aux côtés de Nathalie Baye. L’année suivante, elle est choisie pour interpréter le rôle principal de La fille coupée en deux de Claude Chabrol. Cette année-là, elle est également à l’affiche de Molière et surtout détient l’un des rôles principaux dans Les chansons d’amour de Christophe Honoré qui remporte un véritable succès. En 2008, Ludivine Sagnier est à l’affiche du diptyque consacré à la vie de Mesrine, interprétant le rôle de sa compagne, Sylvia Jeanjacquot dans L’instinct de mort et L’ennemi public n°1.

En 2010, elle s’illustre dans la jolie comédie Pieds nus sur les limaces de Fabienne Berthaud aux côtés de Diane Kruger ainsi que dans le thriller Crime d’amour d’Alain Corneau, avec Kristin Scott Thomas.

En 2011, elle tourne une nouvelle fois avec Christophe Honoré dans son film musical Les Bien-Aimés.

En 2013, elle fait partie du jury « Un certain regard » au Festival de Cannes et sera également à l’affiche dans une création théâtrale originale de Philippe Katerine au Centre Pompidou de Paris.

Cette même année, c’est avec Nicolas Bedos qu’elle partage l’affiche de la comédie sentimentale Amour et turbulences avant de revenir sur les écrans sous la houlette de Vincent Mariette dans le film Tristesse Club en 2014.

En 2015, elle donne la réplique à Reda Kateb pour le drame franco-belge La Résistance de l'air, de Fred Grivois.

En 2018, elle tourne dans une grosse production, Rémi sans famille, adaptation cinématographique du célèbre roman d'Hector Malot, sous la direction d'Antoine Blossier.

2019, la dévoile dans un très beau rôle dans « Lola et ses frères » avec et sous la direction de Jean-Paul Rouve.

En 2016, slle s'essaie aux séries télévisées, en tenant le rôle de Esther aux côtés notamment de Jude Law, dans les dix épisodes de la série historique « The Young Pope » diffusée en France sur Canal+, écrite et réalisée par Paolo Sorrentino qu’elle retrouve en 2019 pour la nouvelle saison « The New Pope ».

A venir

La sortie de La vérité (titre provisoire), nouveau film de Hirokazu Kore-eda et Fourmi de Julien Rappeneau (sept. 2019).