Alexandre Charron, lanceur d’initiative solidaire

Cellarien, Animé et enthousiaste, ce trentenaire est aux manettes d’une plateforme web collaborative. Son but : rassembler et stimuler les professionnels du Pays d’Ancenis pour favoriser l’emploi des jeunes.

Natif de la Sarthe, il débarque tout près du Pays d’Ancenis en 2013, à Orée d’Anjou (Champtoceaux). Alexandre raconte « Je suis arrivé dans le cadre d’une nouvelle opportunité professionnelle au sein du service Communication d’une grande coopérative». En 2015, il s’installe sur la commune du Cellier. Et le déclic alors ? « Je souhaitais être utile à l’emploi des jeunes. Durant 2 ans, avec mon entreprise, nous avons accompagné un groupe de jeunes via la Mission Locale du Pays d’Ancenis. J’ai pris à cœur mon rôle de parrain. Cet engagement m’a permis de réaliser à quel point ils ne sont pas égaux face à la recherche d’emploi. » Méconnaissance de ses atouts, techniques de recherche d’emploi pas ou peu maîtrisées, mauvaise préparation aux entretiens… Le cellarien a ainsi nourri peu à peu sa réflexion. «Le chômage, tout le monde en parle ! Mais nous, professionnels concrètement que faisons-nous ? » Il ajoute « Nous représentons une source de compétences. Nous pouvons leur (re)donner confiance pour les faire progresser ; en complément des organismes tels la Mission Locale ou Pôle emploi pour ne citer qu’eux. »

Se donner les moyens d’agir

Il n’a que 32 ans, vit depuis peu sur le Pays d’Ancenis et pourtant, son envie de s’investir et de donner du temps transpire. « J’ai tout de suite senti une dynamique ici. Le tissu économique est dense, les énergies et les idées bouillonnent. C’est une chance !» Fort de ses rencontres et aidé par sa formation de communicant, il a imaginé une plateforme en ligne « Donnons confiance ! ». D’un côté, des professionnels de tous métiers, souhaitant donner un peu de leur temps. De l’autre, des jeunes motivés et désireux d’apprendre. « On est dans une relation d’égalité. Le tout dans un esprit collaboratif. » En se connectant, le jeune a le choix entre différentes actions ciblées pour le faire progresser : « Se présenter. Préparer et réussir un entretien. Etre accompagné vers l’emploi… ». En face, des professionnels du Pays d’Ancenis se sont positionnés selon leurs compétences et leurs envies. La prise de contact peut s’opérer. Entre son activité professionnelle, la gestion de sa plateforme, les rendez-vous pour évoquer son projet, sa vie familiale et ses enfants… les nuits sont courtes. Il termine « Je crois en l’intelligence collective. Si mon idée peut amener à créer une dynamique citoyenne et solidaire forte sur le territoire pour l’emploi des jeunes, alors allons-y ! »