• Accueil
  • Actualités
  • / Détail actualités
  • / Groupe CMF : le climat aujourd'hui et demain

Groupe CMF : le climat aujourd'hui et demain

Installé sur la zone d’activités de La Ferté à Loireauxence, le groupe CMF est l’exemple même d’une entreprise locale dont la renommée rayonne à l’international. La société, qui fêtera ses 60 ans cet été, continue d’innover.

1962, Claude Christin est un apprenti à la fin de ses études. Sentant l’arrivée d’un boom horticole, il lance CMF, une entreprise de serres dans un petit atelier à Saint-Florent-le-Vieil. Rapidement en 1967, l’entreprise se délocalise à Loireauxence pour croître en même temps que son activité.

À la fin des années 90, Claude Christin et son fils Jean-Loup rachètent deux entreprises : l’une maraîchère à Nantes et l’autre de serres plastique à Avignon. Objectif ? Développer l’éventail des savoirs dans la construction de serres. Depuis 2012, le groupe est présidé par Renaud Josse.

Des projets clés en main

« Nous sommes des bâtisseurs de climat. Le groupe CMF peut construire tous types de serres : horticoles, maraîchères, centres de recherche… Chaque construction a ses propres spécificités », détaille Renaud Josse. L’entreprise se positionne sur trois segments : CMF cultures pour la production végétale, CMF bâtiment pour la construction vitrée et CMF export pour les projets à l’international. Et de projets, le groupe n’en manque pas. Parmi eux, une serre tropicale de 8 000 m² au ZooParc de Beauval, « gérée avec un système qui optimise l’apport solaire. En hiver, le dôme produit et maintient le climat nécessaire à la vie des espèces ».

L’entreprise propose des projets clés en main : du bureau d’études à la réalisation, en passant par le montage en France ou la supervision à l’international. « C’est le mix des équipes concourant toutes au service d’un projet qui fait notre richesse. »

Les batisseurs de demain

L’entreprise développe ses technicités autour du climat. « La bioclimatique a une part croissante dans les bâtiments du futur avec l’agriculture de ville et la construction de serres en milieu urbain. » Le principe est de « gérer le climat de la manière la plus efficiente et économique possible. À Romainville (93), nous avons bâti la plus grosse cité maraîchère en ville d’Europe avec une serre de production verticale de six étages ». 

En plus de ces projets nationaux et internationaux, l’entreprise reste ancrée localement. « Plusieurs générations se succèdent dans nos locaux. Nous souhaitons participer au développement du territoire. »

Le groupe recrute régulièrement : bureau d’études, monteurs, électriciens, soudeurs...

Écouter la version audio de l'article - Piste 09